C’est l’heure des douceurs chez Couka Poupa!

Alors j’étais partie chez Couka Poupa avec l’idée de faire pour la première fois un reportage vidéo. Et puis, j’avais bien évidemment oublié de tester la fonction film de mon appareil avant de venir (bonjour le professionnalisme!) Du coup, je n’ai jamais réussi à faire fonctionné ce satané mode vidéo (l’amoureux m’a montré comment ça marchait le soir-même, c’était pourtant enfantin #bref).

Donc voilà point de version filmée cette fois-ci…*
Mais pleeeeein de photos qui te permettront de découvrir le travail d’Audrey et Daniela, les créatrices de Couka Poupa, et les multiples étapes de fabrication d’un petit bonbon.

C’est dans le joli quartier des Grottes que l’on retrouve Audrey (aka Couka) et Daniela (aka Poupa). Les deux amies et anciennes collègues se sont lancées il y a quelques temps dans la création artisanale de friandises. Alors qu’elles étaient encore en emploi, elles se sont formées à la confection de bonbons à l’ancienne, notamment grâce à un artisan qui a accepté de leur transmettre son savoir-faire et ses secrets de fabrication.
Elles ont ouvert il y a maintenant deux ans leur arcade qui est à la fois la boutique où sont vendues leurs douceurs (bonbons, sucres d’orge ou encore sucettes, mmmmmh!) et leur atelier. Chaque mardi et vendredi dès 16h (15h durant l’été), on peut d’ailleurs y assister à la création d’un bonbon en direct live!

Tous les bonbons sont donc fabriqués ici à l’atelier. Plus local, tu peux pas! Et le tout préparé à 99% avec des ingrédients naturels. La fabrication se fait à quatre mains: Audrey et Daniela prépare d’abord le mélange à base de sucre, sirop de glucose et eau. On y ajoute le colorant et l’arôme. Avec un « pâte » pesant entre et 3 et 7 kilos, on peut fabriquer à peu près 2000 bonbons. Voilà de quoi faire rêver les gourmands…
La mixture (chaude!) est ensuite déposée sur une plaque. C’est là qu’elle sera travaillée. Il faut en permanence la manipuler car dès que la préparation refroidit, elle durcit et… là, plus possible de la transformer!

Le grand plus de Couka Poupa? La possibilité de créer des bonbons personnalisés. Et en matière de motif, il n’y a aucune limite! Tous tes rêves les plus fous sont réalisables. Le jour de ma visite, j’ai assisté à la naissance de petits bonbons tomates absolument incroyables.
Mais d’ailleurs comment créent-elles ces motifs? Est-ce à l’aide d’un tampon? Est-ce qu’elles dessinent sur chaque bonbon? Que nenni! Mais c’est là, c’est un secret d’artisane. Enfin moi, pour l’avoir vu faire, je dirais qu’il y a une petite part de magie…

Les friandises sont en vente à la boutique des Grottes mais aussi à l’Epicerie de Châteauvieux et au Marché de la Plaine du Loup.
Et si tu veux rencontrer Audrey et Daniela, elles seront d’ailleurs ce week-end à la célèbre Fête de la Tomate à Carouge.

Bonne dégustation!

Où? Couka Poupa, Rue des Grottes 15, 1201 Genève

Quand?
Horaires d’été (juillet-août)
Mardi à vendredi: 10h-17h30
Samedi: 10h-17h
Confection de bonbons les mardis et vendredis dès 15h (sauf exception)

Horaires habituels
Mardi à vendredi: 10h-18h30
Samedi: 10h-17h30
Confection de bonbons les mardis et vendredis dès 16h (sauf exception)

* Ok, je n’ai pas réussi à faire de film… mais une excellente vidéo sur le travail d’Audrey et Daniela vient d’être réalisée par Progressive Pictures.

Laisser un commentaire