Rencontre avec Céline du Label Unicorn

Quand ma p’tite chouette est née, je me suis sentie démunie. Attends, je t’explique. Avant d’être enceinte, j’étais un peu la reine des bons plans: restaurants, bars, sorties… Mais pour adultes. J’avais tout un réseau de lieux adaptés à ma vie et mes envies. Alors évidemment, en devenant parent, il te faut adapter ce réseau. Et c’est là que tu te trouves bien démuni. Heureusement, il y a des initiatives fort utiles et sympathiques comme le Label Unicorn pour aider les familles à passer de chouettes moments ensemble.

Le Label Unicorn, c’est un réseau d’établissements adaptés aux besoins des parents et enfants de Suisse romande et surtout un chouette projet auquel Les petits Genevois sont heureux de s’associer aujourd’hui. Céline, sa créatrice, te dit tout tout tout sur son label et le tout nouveau tout beau Pass Unicorn.

Label_unicorn_2

Bonjour Céline, merci d’avoir accepté cette rencontre! Peux-tu te présenter en quelques mots?
Je viens de Lausanne, je suis une « enfant » de multinationales, ayant travaillé comme spécialiste en études de marché, consultante en stratégie, dans de grandes corporations jusqu’à récemment. J’ai aussi un goût pour la création sous diverses formes. En 2008 j’ai fondé un petit label de t-shirts sérigraphiés dans la région en série limitée, sur des t-shirts American Apparel. C’est Label Edgy. Je suis chroniqueuse pour le blog Une Chouquette à Lausanne depuis l’été dernier.
J’ai 2 minis moi aux yeux aussi bleus que les miens sont bruns et un mari qui est un très bon cuisinier, du coup je mets les pieds sous la table, c’est pas mal, mes amies m’envient ! *rires*

Le Label Unicorn qu’est-ce que c’est?
Un service différent pour les familles, qui met à disposition et donc permet de découvrir des endroits et des services dans l’air du temps, dédiés aux enfants.
Ces lieux reçoivent le Label Unicorn. On les reconnait grâce au label autocollant violet apposé sur leur devanture.
Ce qui m’intéresse, c’est de mettre en avant une communauté d’établissements en Suisse romande qui se retrouve dans ce désir de faire quelque chose pour les familles. J’espère créer un réseau avec une identité forte. Des synergies se créent, des collaborations se mettent en place également entre les partenaires et je m’en réjouis.
Les établissements sont sélectionnés avec soin.
A ce jour, 2 mois après le lancement de mon site, j’ai une quarantaine d’établissements et le réseau continue de croître de manière hebdomadaire.
Il y a une véritable variété de labellisés: des cafés, boutiques, hôtels, centres de loisirs (yoga, bowling, grimpe), barbiers, restaurants, ateliers créatifs, des coiffeurs, des e-shops, des SPAs, des salons de beauté.
Avec chaque partenaire, nous mettons en place ensemble une offre, un avantage dédié à l’enfant. Cela va d’un cadeau offert parmi une sélection d’objets existant dans une boutique, à la gratuité d’un menu au restaurant, d’un cours, d’un atelier, en passant par des rabais.
Toutes ces offres sont réunies dans le Pass Unicorn. A disposition des familles sur le site www.labelunicorn.ch ou via la page Facebook (bouton « shop now »). Vendu au prix de CHF 89, il est digital ce qui implique que toute offre ajoutée au Pass est à ta disposition, même après avoir acheté ton Pass qui est valable 14 mois.

Label_Unicorn_7

Le petit plus c’est également que tu as créé avec certains des prestataires des moments inédits parents-enfants. Peux-tu nous en dire davantage?
Oui avec certains partenaires, nous avons créé de nouveaux moments parents-enfants. Des lieux qui ne ciblent pas forcément les familles mais qui ont aussi envie de proposer une expérience en famille et que Label Unicorn parle d’eux sous cet angle-là. Par exemple, j’ai créé avec un barbier lausannois Le Barbier de Lausanne, un moment de détente père -fils (oncle-neveu, parrain-filleul…). Ils se font coiffer ensemble, le papa se fait également soigner la barbe (s’il en a une) et ils passent un instant dans un univers résolument masculin, qui revient à la mode depuis quelques années.
Ou encore, chez Inglot, le nouveau temple du maquillage d’origine polonaise, concurrent de grandes marques comme Mac (boutiques à Lausanne et Zürich), ils ont créé un cours de maquillage mère-fille, juste pour Label Unicorn, cela n’existe pas dans leur « menu » de cours de maquillages.

Qu’est-ce que cela implique de créer une entreprise lorsqu’on a été employée toute sa vie professionnelle?
Je ne t’apprends rien, le plus dur c’est de se lancer. De quitter un emploi stable avec un salaire qui rentre tous les mois, des arrêts maladies pris en charge. *rires*
Mais une fois le pas sauté, c’est beaucoup de plaisir. Le plaisir de voir son « bébé » avancer, se mettre en place, prendre de la confiance. La fierté lorsque les gens vous disent qu’ils connaissent votre société. C’est énormément de travail à des heures indécentes de la nuit souvent. Fini le 9h-18h. Mais on le fait parce qu’on aime ça.
Puis c’est la satisfaction de mettre à profit des compétences accumulées pendant des années. Parce que c’est un « one woman show » dorénavant et pour un moment avant de pouvoir s’offrir les services de quelqu’un d’autre, d’une équipe.
Je suis ma son propre directrice commerciale, ma responsable de la communication, ma community manager, ma graphiste, ma comptable…c’est un peu schizophrène. Je me suis entourée de professionnels pour mon site et je peux compter sur mon entourage pour m’aider, me donner des conseils, des points de vues sur des sujets divers et variés. C’est toujours utile d’avoir un ami geek ou un ami avocat par exemple *rires*. Consulter, ça aide à se remettre en question et à voir les choses avec plus d’objectivité que lorsqu’on a la tête dans son projet 12h par jour à se faire les questions et les réponses. Et puis on apprend constamment à faire des choses qu’on ne savait pas faire la veille. C’est très enrichissant !

Label_Unicorn_9
Le Label Unicorn au Restaurant Vapiano de Genève

 

Aujourd’hui tu lances ton label également à Genève. Un petit mot pour nos amis genevois qui seraient intéressés?
Etant de Lausanne, mon réseau a grandi rapidement ici, mais je m’attelle à élargir la communauté Label Unicorn à toute la Suisse romande et Genève est bien sûr sur la liste. Je surf le net et fais travailler mon réseau pour découvrir les lieux idéaux.
Aidez-moi les hot mamas et funky papas genevois, quels sont vos endroits préférés ? Dans quels lieux, en surfant sur quel e-shops éprouvez-vous du plaisir ? Même si le bénéficiaire final est votre enfant? Pour l’accueil, la déco, les produits, les services. Ces lieux qui ont un petit quelque chose de plus, une identité, une particularité, modernes, différents…Ah et bien sûr, si quelqu’un connaît un big boss à la RTS… Elle est bien chez vous la tour de la RTS 😉

Et l’avenir alors? Peux-tu nous dévoiler un peu la suite de tes projets?
Continuer à trouver de nouveaux partenaires pour offrir un choix intéressant pour chaque canton romand.
Créer des événements publics avec eux. Le 9 juillet dernier, il y a eu la « Kiss the Unicorn » party chez Cuppin’s à Lausanne, la boutique de cupcakes, concept store & tea room (également présent à Genève) et j’ai en tête d’en créer un nouvel événement avec un autre partenaire cet automne.
J’ai également en vue de proposer mes services de conseils pour les établissements qui voudraient améliorer leur « stratégie » pour être plus accueillants envers les familles. D’autres choses bien sûr, mais c’est un peu prématuré pour en parler.
Label Unicorn est une très jeune société, elle a besoin de vous tous pour se faire connaître, alors je compte sur les lectrices et lecteurs de « Les Petits Genevois » pour faire du bruit, parler à leur entourage, même si je n’ai pas encore un réseau de labellisés aussi fourni que dans le Canton de Vaud. J’y travaille 🙂

1000 mercis pour tes réponses Céline!

Label_Unicorn_8

Laisser un commentaire